BFMTV

L'ancien ministre Pierre Joxe visé par une plainte pour agression et harcèlement sexuels

Pierre Joxe.

Pierre Joxe. - JOEL SAGET / AFP

Une femme de 40 ans, assistante de vie employée par Pierre Joxe, a porté plainte contre l'ancien ministre ce mardi pour harcèlement et agression sexuelle. En 2010, Alexandra Besson, la fille de l'ancien ministre Éric Besson, avait déjà accusé l'octogénaire d'attouchements.

L'ancien ministre de l'Intérieur et de la Défense de François Mitterrand, Pierre Joxe, est visé par une plainte déposée ce mardi pour des faits d'agression et harcèlement sexuels a appris BFMTV de sources concordantes, confirmant une information initiale du journal le Monde

La plaignante, une femme de nationalité haïtienne de 40 ans prénommée Ritha, a occupé de novembre 2017 à décembre 2018 la fonction d'assistante de vie de l’épouse de Pierre Joxe, gravement malade et disparue en 2019. Selon nos informations, celle-ci a été engagée en CDI au mois de novembre. Dans le détail de la plainte, que le quotidien du soir s'est procurée, il est question d'invitations à des confidences "sur sa vie personnelle et privée et plus précisément sur l’avancée de la procédure engagée quant à la garde de son fils."

"Fais-moi un câlin" 

Puis, à partir de janvier 2018, l'ancien ministre devient plus curieux de la vie privée de la plaignante. Il veut en savoir plus sur la procédure engagée pour la garde de son fils et les difficultés qu’elle rencontre dans son intégration en France.

Pierre Joxe va ensuite effectuer une sorte de chantage auprès de celle-ci, en instaurant "un climat d'incertitude sur la pérennité de son travail". Il lui rappelle à plusieurs reprises qu'elle est la seule des auxiliaires de vie de son épouse à ne pas être diplômée d'un certificat de formation.

Un jour, dans le courant du mois d'avril 2018, alors que son épouse dort, il invite la quadragénaire "à venir écouter dans le salon un concert diffusé sur la chaîne Mezzo. Immédiatement, il allonge sa tête sur les jambes de [Ritha] et lui intime “fais-moi un câlin". Ritha décide alors de se lever et de partir, mais elle raconte que Pierre Joxe se montrera agressif le lendemain.

Une attitude déplacée que le ministre continuera d'adopter auprès d'elle, "de manière répétée, quotidienne, et parfois plusieurs fois par jour", selon la plaignante qui assure avoir repoussé "ses avances".

Un arrêt maladie, puis un licenciement

Il prend par exemple la liberté de "lui faire des compliments sur ses formes"; de prendre "sa main sans autorisation pour la caresser". Selon elle, il n'hésite pas non plus à "tirer ou lever" son débardeur afin de "regarder sa poitrine", à passer "derrière elle en frottant tout son corps contre elle"; ou encore à "lui caresser les fesses, le dos, le bas du dos ainsi que les épaules" pendant qu’elle travaille.

Durant cette même année 2018, l'homme de 84 ans rentre également dans sa chambre à son insu, prétextant s'inquiéter pour la santé de son épouse. Selon elle, il tente alors de l'embrasser de force "en usant de sa taille et de sa corpulence". Ritha le repousse alors de la chambre, puis se met en arrêt maladie le 2 juillet 2018, avant de déposer une main courante au commissariat de Bondy en Seine-Saint-Denis, le 28 du même mois. Elle est licenciée au mois de décembre 2018.

"J’étais très, très en colère par rapport à ce monsieur. On ne sait pas combien de personnes, surtout des femmes étrangères comme moi, en situation précaire, il utilise", souligne la plaignante. 

Pierre Joxe "conteste tout"

Si Ritha ne porte pas plainte immédiatement, c'est parce qu'elle ne souhaite dans un premier temps pas faire de peine à Madame Joxe qui est toujours gravement malade et donc hospitalisée. Mais elle va ensuite entendre parler de l'affaire Besson. La fille de l'ancien ministre Eric Besson, Alexandra Besson, avait accusé Pierre Joxe d'attouchements lors d’une représentation à l’Opéra Bastille, en 2010. 

Ritha va alors écrire à la mairie de Donzères dans la Drôme (où il travaille), et entrer en contact avec sa fille, Alexandra Besson. Elle déposera plainte quelques jours avant le 18 novembre, date à laquelle Pierre Joxe doit confronter Alexandra Besson à la barre, après la plainte en diffamation déposée par l'ancien ministre. Mis en cause, celui-ci nie, et la jeune femme n'avait pas porté plainte.

Concernant cette nouvelle affaire, "Pierre Joxe conteste absolument tout ce qui est dit par cette dame. Il démontrera que tout est faux", a réagi son avocat auprès de BFMTV. L'ancien ministre assure que son ancienne employée avait été licenciée car elle "ne faisait pas l'affaire", une décision qu'elle "n'aurait pas apprécié", selon lui.

Mélanie Vecchio avec Hugo Septier et Jeanne Bulant