Le "logeur de Daesh", Jawad Bendaoud
 

Interpellé peu après les attentats du 13 novembre 2015, Jawad Bendaoud, le logeur des jihadistes, pourrait échapper aux assises, les charges laissant penser qu'il aurait pu être au courant de l'attentat ayant été abandonnées.

Votre opinion

Postez un commentaire