BFMTV

Interpellation d'un pédophile grâce à son portable

-

- - -

Un pédophile récidiviste a été interpellé alors qu’il avait kidnappé une adolescente qui venait de fuguer de son collège. La jeune fille est en bonne santé.

L'adolescente de 14 ans séquestrée pendant six jours par un pédophile de 44 ans est en bonne santé et a été rendue à ses parents ce jeudi. Devant les enquêteurs, la jeune fille a affirmé n'avoir subi « aucune violence et aucune contrainte sexuelle », selon le procureur de la République de Nevers. Son kidnappeur a été transféré dans la nuit à La Rochelle, d'où il est originaire, pour y être interrogé et mis en examen.

Les gendarmes ont arrêté l'homme mercredi au terme d'une course poursuite à Sermoise-sur-Loire, près de Nevers (Nièvre), que relate le Lieutenant-Colonel René-Luc Aubry, de la gendarmerie de la Nièvre : « On nous a signalé un véhicule, qui était dans l'Allier, donc au Sud de la Nièvre, qui a été localisé par un géopositionnement avec le téléphone portable, nous signalant que ce véhicule était recherché et qu'il arrivait sur notre département. A partir de ce renseignement, un dispositif a été mis en place, ce qui a permis l'interpellation de l'intéressé. Il allait vite, puis il a quitté le véhicule à un moment donné parce qu'il avait un incident technique. Les gendarmes étaient juste derrière donc ils ont pu l'interpeller sans difficulté. Il était à l'extérieur, il partait à pied. La jeune fille était dans la voiture, saine et sauve ».

L'adolescente de 14 ans et demi avait rencontré le pédophile sur Internet. Son agresseur se faisait passer pour un jeune homme lors de tchates avec sa jeune victime. Elle avait fugué vendredi dernier du lycée professionnel où elle est interne en classe de 3ème, pour le rejoindre. L'homme a 44 ans, il est originaire de La Rochelle (Charente-Maritime) et a déjà été condamné pour des faits de pédophilie. Sorti de prison en août, il était assigné à résidence en Charente-Maritime, c'est pour cela qu'il faisait l'objet d'une recherche nationale et qu'il a été localisé rapidement.

La rédaction et Yann Abback