Incidents entre forces de l'ordre et surveillants pénitentiaires devant la prison de Fleury-Mérogis

La prison de Fleury-Mérogis, dans l'Essonne, le 14 décembre 2017
 

Les gendarmes mobiles ont forcé le passage et tiré des gaz lacrymogènes pour évacuer les 150 manifestants présents devant la prison. 

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • caramel23
    caramel23     

    beaucoup plus facile pour notre gvt de pleutres de faire intervenir les forces de l'ordre face à d'honnêtes salariés plutôt que face à nos casseurs patentés de ND des Landes !!!!!!!

Votre réponse
Postez un commentaire