BFMTV

Incendie de l'hôtel de ville de La Rochelle : les bâtiments "sécurisés"

Une vue de ce qu'il reste de la charpente de la mairie de La Rochelle.

Une vue de ce qu'il reste de la charpente de la mairie de La Rochelle. - -

Après l'incendie qui a ravagé la mairie de La Rochelle, l'heure est à la sécurisation et à la préservation du site bientôt abrité sous un chapiteau.

Les bâtiments de l'Hôtel de ville de La Rochelle, un édifice classé monument historique à moitié ravagé vendredi et samedi par un incendie sans doute d'origine accidentelle, ont été "sécurisés" dimanche, notamment l'aile Renaissance dont la fragilité suscitait des craintes, a indiqué la mairie.

Cette partie, attenante à une autre, datant du XIXe siècle, constituait le coeur d'un ensemble considéré comme l'une des plus belles mairies de France. Elle fait "l'objet de toutes les attentions pour surveiller sa solidité", indique la municipalité dans un communiqué, alors que l'effondrement de sa façade avait été un temps redouté.

Très endommagée par la violence de l'incendie -sa charpente s'est totalement effondrée -, elle abritait au 1er étage la salle des fêtes, elle aussi très touchée et dont les poutres ont fait l'objet d'un étayage, poursuit le communiqué.

Le bâtiment recouvert d'un chapiteau dès lundi

"Des échafaudages vont être montés pour solidifier l'ensemble de la structure", selon la même source, qui indique qu'"une deuxième phase va démarrer dès lundi (...) pour couvrir le bâtiment d'un chapiteau" afin de le protéger des intempéries.

"Les étapes de nettoyage et de restauration pourront" alors "débuter le plus rapidement possible", selon la même source.

Lundi matin, "l'ensemble du personnel travaillant à l'Hôtel de ville sera rassemblé pour une réunion d'information et d'organisation qui permettra de mettre en oeuvre des solutions et assurer la continuité du service public", indique le communiqué.

D. N. avec AFP et Emeline d'Harcourt