BFMTV

Imam de Torcy : "leur connaissance de l’islam est assez légère"

BFMTV

Sept personnes ont été déférées et 5 relâchées après le démantèlement d’une cellule islamiste dans plusieurs villes de France. L’imam de Torcy a rencontré l’une d’entre elle ce jeudi.

Ils ont quitté les locaux de la Direction centrale du renseignement intérieur entre 4 et 5 heures du matin. Après cinq jours de garde à vue, sept suspects ont été déférés au parquet après le coup de filet de la semaine dernière dans les milieux islamistes.

"Je n'arrive pas à croire", a commenté l'imam de Torcy, rencontré jeudi par BFMTV.

Une information judiciaire devrait être ouverte. Le procureur de la République François Molins, a souligné qu’il était possible que les personnes ayant attaqué une épicerie juive à Sarcelles soient toujours en fuite.

Jérémie Bailly, un garçon "joyeux et volontaire"

Dans le sillage de Jérémie Bailly, décrit par l'imam de Torcy comme un garcon "souriant et joyeux", ces personnes sont suspectées par la police d’avoir planifié des attentats. Les perquisitions menées à Torcy ont permis de découvrir un box contenant des éléments pouvant servir à la fabrication d’explosif ainsi que des armes.

L’un de ces hommes s’est rendu à la mosquée de Torcy, où il a été accueilli par l’imam. Ce dernier décrit un jeune "heureux d’être libéré et de ne pas avoir de peine lourde car il n’a même pas 25 ans."

L'imam se déclare très surpris par les évenements. "Ces jeunes sont convertis depuis quelques années et leur connaissance de l’islam est assez légère", souligne-t-il.