Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique
 

L'hebdomadaire Ebdo fait sa Une sur "L'affaire Hulot" ce vendredi. L'enquête du journal fait état d'une rumeur de harcèlement sexuel et d'une plainte contre Nicolas Hulot évoquant un viol, déposée après le délai de prescription, puis classée sans suite. Alors que le traitement journalistique de ces faits présumés interroge, l'un des auteurs de l'enquête a défendu son travail dans les médias ce jeudi soir, nuançant toute fois son propos en admettant qu'il ne s'agissait pas "d'une affaire d'Etat". 

Votre opinion

Postez un commentaire