× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Depuis septembre, les gardes statiques pour les militaires de l'opération Sentinelle ont été supprimées.
 

Un homme s'est emparé de l'arme d'une militaire en patrouille à l'aéroport d'Orly. Il s'agit de la quatrième attaque de ce type alors que 7.000 militaires sont déployés sur l'ensemble du territoire depuis janvier 2015.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Number 6
    Number 6     

    Donc il faut arrêter cette "opération sentinelle" qui, manifestement, ne sert à rien puisque ceux sont eux les cibles ! Il va falloir protéger les militaires... quelle blague ce pays franchement...

Votre réponse
Postez un commentaire