BFMTV

Hérault: il fonce sur un gendarme pour son enterrement de vie de garçon

Un Biterrois qui venait d’enterrer sa vie de garçon a finalement dû repousser la date de son mariage.

Un Biterrois qui venait d’enterrer sa vie de garçon a finalement dû repousser la date de son mariage. - AFP

Alcoolisé, un Biterrois de 27 ans a foncé délibérément sur un gendarme le jour de son enterrement de vie de garçon. Il doit rester en détention jusqu’à son procès prévu le 28 septembre.

Drôle de cadeau de mariage. Un homme originaire de Béziers a été incarcéré et placé en détention provisoire la veille de son mariage. La raison : il est accusé d’avoir foncé délibérément sur un gendarme, vendredi 26 août, sur la commune de Saint-Jean-de Védas, sur les coups de 2 heures du matin, rapporte Le Midi Libre

"Il était 2 h du matin, j'avais un peu bu car je venais de fêter mon enterrement de vie de jeune garçon car je devais me marier le samedi. Je roulais un peu vite, ils étaient sur le côté et je ne les ai pas vus", a reconnu le prévenu pour sa défense. 

0,6 g d'alcool par litre de sang

Sous l’emprise de l’alcool au moment des faits, le Bitterois a expliqué à la barre "ne pas avoir vu" les forces de l’ordre. De son côté, son avocat, Me Jean-Michel Bergon, a souhaité que son client ne soit pas considéré comme "un étranger, qu'il vit ici, qu'il a une compagne et que socialement il essaie de s'en sortir en multipliant les petits boulots". 

Malgré la plaidoirie de son avocat, il a été maintenu en détention provisoire en attendant son procès, fixé le 28 septembre, devant le tribunal correctionnel de Montpellier. Résultat: va donc devoir repousser la date de ses noces.

C.A.