Le col de l'Échelle dans les Hautes-Alpes, où la stèle et la chapelle ont été vandalisés.
 

Ces messages anarchistes et anti-français ont été découverts sur un monument aux morts situé au sommet du col de l'Échelle dans les Hautes-Alpes. Ce dimanche sur Twitter, le ministre de l'Intérieur a "condamné avec force cette odieuse profanation".

Votre opinion

Postez un commentaire