BFMTV

Haute-Saône: inquiétude après la disparition d'une joggueuse

Une enquête pour "disparition inquiétante" a été ouverte par le procureur de la République de Vesoul alors qu'une jeune femme de 29 ans n'a pas donné de signes de vie depuis samedi.

Alexia Daval reste introuvable. Cette jeune femme de 29 ans n'a pas donné de signes de vie depuis qu'elle a quitté son domicile de Gray-la-Ville, en Haute-Saône, pour faire un jogging samedi dernier. Un avis de recherche a été diffusé par les gendarmes et le procureur de la République de Vesoul a ouvert une enquête pour "disparition inquiétante".

Il était aux alentours de 9 heures, samedi, quand Alexia Daval, est partie de son domicile. Une habitude pour la jeune femme qui court généralement une quarantaine de minutes dans le secteur voisin de la ville de Mantoche. Vers 12h25, ne voyant pas son épouse revenir, le mari d'Alexia Daval a signalé sa disparition auprès des gendarmes. 

Des recherches vaines

Dès samedi, l'affaire a été prise au sérieux. Des gendarmes ont participé aux recherches, infructueuses, appuyés par un hélicoptère de la section aérienne de gendarmerie de Dijon et d'un maître-chien de Lons-le-Saunier, détaille L'Est républicain. Des pompiers ont également parcouru une partie de la Saône.

Lorsqu'elle est partie, la jeune femme, qui a les cheveux mi-longs de teinte brune/blonde, et qui porte des lunettes rouges, était vêtue d'un short noir, d'un gilet rouge et de baskets rose. Mesurant 1m70, elle est de fine corpulence. Les autorités appellent toute personne pouvant détenir des informations pour localiser la jeune femme à contacter la gendarmerie de Gray au 03.84.65.11.45.

J.C.