BFMTV

Grenoble: le GIPN neutralise la mère et libère les enfants

BFMTV

Le Groupe d'intervention de la police nationale (GIPN) a libéré jeudi soir les trois enfants et neutralisé la mère de famille retranchée depuis le début de l'après-midi, munie d'un couteau, dans son appartement à Saint-Martin-d'Hères, dans la banlieue de Grenoble, a annoncé la police.

Peu avant 20H00, un des enfants a ouvert une fenêtre, sur la façade à l'arrière de l'appartement, contre laquelle le GIPN a dressé une échelle, a expliqué la police.

Des membres du GIPN ont alors exfiltré les trois enfants, un garçon et deux filles, âgés de 5, 7 et 11 ans. Puis ils ont pénétré dans l'appartement où ils ont neutralisé la mère de famille, âgée de 29 ans, et qui présente des "troubles psychologiques".

"Elle s'est débattue et le GIPN a dû utiliser un Taser pour être sûr qu'elle ne retournerait pas le couteau contre elle", a indiqué la police lors d'un point de presse informel.

La mère s'était retranchée dans l'appartement en début d'après-midi mais n'avait proféré de menaces ni contre elle ni contre ses enfants, avait souligné le secrétaire général de la préfecture, Frédéric Périssat, sur place.