GILETS
 

Cinq jours après les premiers blocages, le bilan est déjà lourd: deux morts et 550 blessés. Alors que, sur le terrain, la mobilisation des gilets jaunes est en net recul, les autorités craignent la radicalisation de certains militants jusqu'au-boutistes. Une crainte justifiée?

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire