BFMTV

Gilets jaunes: une femme blessée en marge du cortège à Reims

Une manifestante a été projetée au sol samedi après-midi dans une rue de Reims. Une fois sortie de l'hôpital, elle a livré son témoignage à BFMTV.

La scène est furtive. Sur des images filmées par nos journalistes à Reims ce samedi après-midi, on aperçoit une femme portant un gilet jaune projetée au sol alors qu'une dizaine de policiers remonte la rue. 

Dans la foulée, un des policiers se penche brièvement sur cette femme de 55 ans avant qu'elle ne soit prise en charge par un groupe de gilets jaunes puis par des '"street medics". Touchée au cuir chevelu, elle a été transportée à l'hôpital Maison Blanche. 

"Il m'a carrément foncé dedans"

A sa sortie d'hospitalisation, cette femme nommée Dominique Boums livre sa version des faits au micro de BFMTV. Un policier "m'a heurtée avec son bouclier, délibérément, il l'avait comme ça, il m'a carrément foncé dedans", explique-t-elle en relevant son bras plié sous le menton. "Je suis tombée et il m'a enjambée", poursuit-elle. 

Elle soutient aussi que les forces de l'ordre ne se sont pas retournées "du tout, ni arrêtées pour voir si (elle) avait besoin d'aide, si j'étais consciente ou pas". Sur les images, on peut voir un policier l'enjamber, s'arrêter brièvement, la regarder, puis suivre ses collègues. "Je saignais abondamment au niveau de la tête", déplore-t-elle, un léger tremblement dans la voix. 

"Il a fallu qu'on me suture", détaille-t-elle par la suite. Cette manifestante gilet jaune explique également à BFMTV être la femme "d'un ancien policier à la retraite" et n'être "pas du tout dans cette optique-là". 

"Je n'en reviens pas qu'ils n'aient pas eu plus d'états d'âme", regrette-t-elle. Dominique Boums ne sait pas encore si elle va porter plainte auprès de l'IGPN, la police des polices. 

Guillaume Bertrand avec Benjamin Rieth et Liv Audigane