Des policiers motards, à Paris le 15 décembre 2018.
 

Sur les réseaux sociaux, plusieurs internautes ont comparé ce dispositif a celui des "policiers voltigeurs", dissous en 1986 après la mort de Malik Oussekine, étudiant battu à mort par les forces de l'ordre.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire