gilets jaunes
 

Le Premier ministre a annoncé lundi soir la création d'un fichier pour recenser les "casseurs" sur la base de celui des hooligans. Alors que les syndicats de policiers applaudissent la mesure, de nombreuses voies s'élèvent pour dénoncer un dispositif anticonstitutionnel.

Votre opinion

Postez un commentaire