Policiers devant le lycée Tocqueville de Grasse.
 

La cellule a été mise en place à la préfecture des Alpes-Maritimes.

Votre opinion

Postez un commentaire