police
 

À Grenoble et à Marseille, des policiers ont été pris à partie et agressés en début de semaine. Pour un spécialiste de la cité phocéenne et un élu des Bouches-du-Rhône, une mafia gangrène certains quartiers.

Votre opinion

Postez un commentaire