BFMTV

Fiona: les recherches reprennent en présence de la mère

Les enquêteurs sur les lieux des recherches, dans la forêt d'Aydat, vendredi dernier près de Clermont-Ferrand.

Les enquêteurs sur les lieux des recherches, dans la forêt d'Aydat, vendredi dernier près de Clermont-Ferrand. - -

Selon nos informations, de nouveaux éléments apportés par la mère de la petite Fiona, entendue mardi par les juges d'instruction, pourraient être décisifs ce jeudi pour retrouver le corps de la fillette.

Mise à jour : Les recherches ont commencé ce jeudi matin après l'arrivée sur place de Cécile Bourgeon.

Alors que le corps de la petite Fiona n'a toujours pas été retrouvé, de nouvelles recherches reprennent ce jeudi matin dans la zone forestière d'Aydat, près de Clermont-Ferrand. Selon nos informations, la mère de l'enfant, Cécile Bourgeon, doit être extraite de la prison de Lyon-Corbas où elle a été placée en détention provisoire, pour être présente dans la matinée sur le lieu des recherches.

Un important dispositif, composé de 40 gendarmes et de deux maîtres chiens, devrait de nouveau être à pied d'oeuvre pour tenter de retrouver le corps de la fillette. Du fait de précisions apportées par la mère de Fiona lors d'une nouvelle audition mardi, la zone de recherches s'est considérablement réduite.

Près d'un chemin de randonnée

Pendant plus de quatre heures, mardi, Cécile Bourgeon a ainsi donné aux juges d'instruction de plus amples précisions sur l'endroit où se trouvait le corps de sa fille. Selon nos informations, elle a mentionné certains détails tels qu'un arbre un peu particulier, un creux dans le terrain, une zone de petite étendue près d'un chemin de randonnée... De quoi faciliter la tâche des enquêteurs, puisque le parc d'Aydat possède une superficie de 26 hectares.

C'est dans cette zone boisée que Cécile Bourgeon et son compagnon Berkane Maklouf, le beau-père de Fiona, avaient avoué avoir enterré le corps de la fillette après sa mort, survenue selon leurs dires le soir du 11 mai. Toxicomanes et sous traitement de substitution, ils étaient néanmoins restés très évasifs sur l'endroit où se trouvait le corps de Fiona, affirmant ne pas se souvenir exactement où ils l'avaient caché.

Selon nos informations, Berkane Maklouf ne devrait pas participer aux recherches jeudi, mais devrait être amené sur les lieux des fouilles vendredi.

M. T.