gendarme
 

Si les autopsies n'ont pas permis ce lundi d'établir la cause de la mort de deux fillettes retrouvées mortes dimanche dans leur chambre d'une caserne de gendarmerie près de Lyon, leur mère a été placée en garde à vue. 

Votre opinion

Postez un commentaire