BFMTV

Fillette arrêtée : Peillon condamne un acte "scandaleux"

Vincent Peillon

Vincent Peillon - -

La police municipale a sorti une enfant de cinq ans de la cantine d'une école d'Ustaritz en raison d'un impayé.

Le ministre de l'Education nationale Vincent Peillon a qualifié jeudi d'"acte de violence scandaleux" le retrait d'une fillette de la cantine par la police municipale pour impayé au Pays basque.

Une petite fille de cinq ans a été extraite mardi de la cantine municipale d'Ustaritz, dans les Pyrénées-Atlantiques, par une policière municipale, en raison d'un impayé de 170 euros. La scène s'est déroulée devant ses camarades, qui ont cru qu'elle serait emprisonnée.

"Je dis à tous les Français et à tous les élus d'éviter de faire ce genre de choses, qui sont absolument scandaleuses. Il peut y avoir des difficultés avec les parents, jamais on ne doit s'attaquer aux enfants", a déclaré à des journalistes le ministre, en déplacement à Brest.

Un "acte de violence"

"Tous les enfants de France doivent être dans leur cantine et manger, et ne pas être victimes d'actes, qui, de cette nature, sont des actes de violence", estime-t-il.

"Comme ministre de l'Education nationale, je désapprouve fortement cet acte. Je crois que l'ensemble des Français auront la même considération et de la peine qu'un élu puisse avoir un comportement de cette nature", poursuit-il. Il rappelle que les cantines relèvent des communes et non de l'Education nationale.