Ei
 

Le tribunal de Paris doit se prononcer ce vendredi sur le cas de cinq individus soupçonnés d'appartenir à la filière jihadiste dite "de Roubaix". L'une d'entre eux a passé cinq mois en Syrie entre 2014 et 2015. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire