Photo d'illustration
 

La garde à vue de cinq militants anticorrida arrêtés samedi soir à Nîmes lors d'échauffourées avec la police a été prolongée dimanche.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire