BFMTV

Retraitée décapitée à Agde: le suspect est un ancien boxeur, candidat en 2015 sur une liste FN

La maison de la retraitée retrouvée décapitée à Agde

La maison de la retraitée retrouvée décapitée à Agde - BFMTV

INFO BFMTV - Selon nos informations, le suspect placé en garde à vue dans l'enquête sur la mort d'une septuagénaire à Agde, est un ancien boxeur connu pour des troubles neurologiques. Il était également candidat sur une liste du Front national, en 2015, dans le Nord.

L'homme placé en garde à vue jeudi dans l'enquête sur le meurtre d'une septuagénaire découverte décapitée à son domicile d'Agde, dans l'Hérault est un ancien boxeur professionnel et ancien candidat du Front national (FN) lors d'une élection locale en 2015. Selon les informations de BFMTV, il est connu pour souffrir de troubles neurologiques.

Jeudi soir, l'enquête avait connu une avancée rapide avec le placement en garde à vue de cet homme de 51 ans. La préméditation de ce crime a été retenue, des éléments laissant la supposer, a indiqué le procureur de Béziers.

Le suspect travaillait pour la victime

L'interpellation de ce suspect est intervenue moins de 24 heures après la découverte macabre faite dans ce pavillon d'Agde. La retraitée, une ancienne institutrice de 77 ans, vivait seule dans son logement depuis la mort de son mari il y a deux ans. Son corps a été découvert décapité. La porte d'entrée du pavillon n'était pas vérouillée, seul le portail extérieur était fermé.

Les enquêteurs se sont notamment appuyés sur les images de vidéosurveillance alors que des caméras avaient été installées à l'extérieur mais aussi à l'intérieur du logement de la septuagénaire. Un autre élément a permis d'aiguiller les policiers de la PJ de Montpellier. Une carte bleue a été dérobée au docile de la victime, une carte qui a permis un retrait de 1.000 euros.

Le suspect est également connu des voisins. "Je l'ai vu que quelques fois, il taillait les haies mais je n'ai jamais discuté avec lui, mais effectivement il travaillait ici", témoigne Francis. André, un autre voisin de la victime assure que l'homme n'était pas venu depuis un an.

Mélanie Bertrand avec Justine Chevalier