En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Syrie
 

Quatre avocats, William Bourdon, Martin Pradel, Marie Dosé et Marc Bailly, ont annoncé avoir déposé plusieurs plaintes au nom des parents et grands-parents de femmes et d'enfants français détenus en Syrie. Ils dénoncent une "détention arbitraire" et une "non-assistance à personne en danger".

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • 68art
    68art     

    A t,on penser a la crevette BIgeard ? Hum c,est ça !

  • papi54
    papi54     

    elles reviendrons en France avec le gouvernement de minables et elles vivront a notre charge sans rien faire en touchant les allocations familiales et peut être même le parent isolé ce sont les marchands de tapis et de voile qui vont faire des affaires

  • Yop123
    Yop123     

    Il suffirait juste de les déchoir de la nationalité française et basta !

  • BEBER7
    BEBER7     

    Non mais bientot on devra leur donner une compensation financière pour les dégats psychologique subis pour être parti faire la guerre... On marche sur la tête.
    Il ne faut pas oublier qu'ils sont parti combattre contre la France en allant aider un Etat (EI) qui à rependu le sang d'innoncent chez nous et beaucoup ailleurs!
    Il me semble que la France au niveau de la citoyenneté ce sont des Droits mais aussi des Devoirs.
    En ne respectant pas leurs devoirs de citoyen, en se battant contre leur pays, en participants à tuer des jeunes et innocents ils ont renoncés a leur Droits. Maintenant il faut assumer plutot que de provoquer avec de tel absurdes plaintes. Qu'elle honte!

  • BEBER7
    BEBER7     

    Non mais bientot on devra leur donner une compensation financière pour les dégats psychologique subis pour être parti faire la guerre... On marche sur la tête.
    Il ne faut pas oublier qu'ils sont parti combattre contre la France en allant aider un Etat (EI) qui à rependu le sang d'innoncent chez nous et beaucoup ailleurs!
    Il me semble que la France au niveau de la citoyenneté ce sont des Droits mais aussi des Devoirs.
    En ne respectant pas leurs devoirs de citoyen, en se battant contre leur pays, en participants à tuer des jeunes et innocents ils ont renoncés a leur Droits. Maintenant il faut assumer plutot que de provoquer avec de tel absurdes plaintes. Qu'elle honte!

  • anna69100
    anna69100     

    C'est un crime de guerre, alors qu'elles assument.

  • lasentinelledubarry
    lasentinelledubarry     

    Défendre l'indéfendable? Je ne suis ni de droite ni d'extrême droite, ces gens là ont choisi leur camp, qu'ils assument les conséquences!

  • lasentinelledubarry
    lasentinelledubarry     

    Défendre l'indéfendable? Je ne suis ni de droite ni d'extrême droite, ces gens là ont choisi leur camp, qu'ils assument les conséquences!

  • Borismaurissette
    Borismaurissette     

    Rejoindre djihad pour faire la guerre à la France et à l'occident en général, n'est pas un crime comme un autre; c'est un crime de guerre, un crime contre l'humanité. Ce crime doit être jugé par un tribunal international indépendant. Les étaient amenés par les adultes, ce ne sont pas eux qui sont à l'origine de la décision de quitter la France et faire le djihad; leur traitement doit être différent, mais pas celui des femmes.

Votre réponse
Postez un commentaire