Tolbiac
 

Vendredi, le président de l'université parisienne a estimé à plusieurs centaines de milliers d'euros les dégradations causées dans la fac après l'occupation par des étudiants.

Votre opinion

Postez un commentaire