BFMTV

Essonne: un homme soupçonné de radicalisation interpellé après un signalement de son employeur

L'homme travaille à la plateforme ouest de l'aéroport d'Orly.

L'homme travaille à la plateforme ouest de l'aéroport d'Orly. - Stéphane de Sakutin - AFP

Un salarié de la plateforme Orly-Ouest a été interpellé mardi matin à 6 heures après avoir été signalé par son employeur comme présentant des signes de radicalisation depuis quelques mois, a appris BFMTV.com. Le domicile de l'homme, situé à Athis-Mons, en Essonne, a également été perquisitionné.

Les membres de la Police aux Frontières (PAF) ont découvert un fusil à pompe et une carabine, ainsi qu'une grenade à plâtre. L'homme a été placé en garde à vue pour détention illégale d'armes. Il a été laissé libre et est convoqué au tribunal au mois de décembre pour être jugé. Les armes et munitions ont elles été confisquées. 

Selon RTL, le badge de l'employé lui donnant accès aux zones réservées de l'aéroport lui a été retiré.

Justine Chevalier