Claude Guéant, Nicolas Sarkozy et Brice Hortefeux
 

Lors de sa garde à vue les 20 et 21 mars, l'ancien président de la République, en difficulté face aux enquêteurs, s'est défaussé sur son entourage quant au financement libyen de sa campagne de 2007.

Votre opinion

Postez un commentaire