BFMTV

Enfant sauvé: le petit garçon a-t-il chuté d'un étage avant de s'accrocher au balcon?

L'enfant s'est accroché à un balcon après avoir chuté d'un étage.

L'enfant s'est accroché à un balcon après avoir chuté d'un étage. - Capture BFMTV

Le petit garçon, sauvé d'une chute, va être remis à son père. L'enquête a permis d'écarter un risque immédiat de danger. Avant de se retrouver suspendu à un balcon, l'enfant avait chuté d'un étage.

Le petit garçon sauvé samedi d'une chute d'un immeuble du XVIIIe arrondissement de Paris, va être remis à son père. Placé en garde à vue puis déféré ce lundi matin au parquet de Paris, ce dernier sera convoqué le 25 septembre prochain où il comparaîtra devant le tribunal correctionnel de Paris pour "soustraction à des obligations parentales".

Samedi dernier, l'enfant de 4 ans et demi, vraisemblablement seul au moment des faits, a, selon des témoignages recueillis par BFMTV, basculé du balcon de son appartement, avant de se raccrocher, par miracle, à une autre rambarde, un étage en dessous, au 4e étage. Là, un voisin l'a maintenu par le poignet. A ce moment-là, l'homme demande au garçonnet d'où il vient. L'enfant lui répond "là-haut". Or, d'après le concierge de l'immeuble, le petit garçon vit au 6e étage et l'appartement situé au 5e étage est inoccupé.

"Avec ma main je le maintenais"

Pendant de longues secondes, le voisin, résidant du 4e étage, a tenu le bras de l'enfant mais n’a pas osé le tirer vers lui de peur que les vêtements se déchirent et que le petit garçon ne chute. "J'ai tenu le bras du petit, je lui tiens la main, en fait il me donne la main, détaille cet habitant de l'immeuble. Avec ma main je le maintenais, il ne pouvait pas tomber (...). L'enfant s'est rapproché doucement de mon balcon, c'est-à-dire que je lui parlais en même temps, je lui disais 'avance tout doucement' (...)"

C'est alors que Mamoudou Gassama, un Malien de 22 ans, a escaladé les étages pour venir en aide à l'enfant. "Cet enfant a eu un courage extraordinaire, il s'est accroché à la vie comme personne", poursuit le voisin, balayant les critiques prononcées à son encontre estimant qu'il aurait pu essayer de le tirer vers lui. "J'ai voulu agir prudemment et je n'ai pas voulu risquer la vie de l'enfant.

Un père "très ému"

Le père de famille qui vit au 6e étage de l'immeuble avec son fils, dont la mère réside à La Réunion, est sorti faire des courses, laissant l'enfant seul dans l'appartement. "Le problème, c’est qu’il a tardé à rentrer à la maison, tout simplement parce qu’en sortant du magasin où il a fait ses courses, il s’est mis en tête à jouer à Pokemon Go, ce qui a retardé son retour à l’appartement", a détaillé le procureur de la République de Paris, François Molins, auprès de BFMTV.

A la suite de ces faits, le père du petit garçon a été placé en garde à vue. Il a été décrit comme très ému et a exprimé de profonds regrets, avant d'être remis en liberté en attente de son jugement, selon une source judiciaire. Une ordonnance de placement provisoire concernant le garçon a été prononcée, avant d'être levée ce lundi. L'enquête a, en effet, permis d'écarter un risque immédiat de danger.

Une enquête sociale va cependant se poursuivre pour évaluer l'opportunité de saisir un juge des enfants en assistance éducative. Un éducateur assurera un suivi.

Justine Chevalier avec Fabien Crombé