vote
 

Emmanuel Macron a assuré vouloir développer le vote des détenus, dans le cadre de son plan prison, s'ils bénéficient de leur droits civiques. En théorie, cela est déjà faisable, mais la pratique est plus compliquée. 

Votre opinion

Postez un commentaire