Elles veulent appeler leur fils Ambre, la justice craint une confusion sur le sexe de l'enfant

Détail d'une main d'enfant. (illustration)
 

La procureure de la République de Lorient estime que ce prénom fait naître le risque d'une confusion quant au sexe de l'enfant. Ce qui pourrait lui être préjudiciable dans sa vie future.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire