× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Photo d'illustration
 

Les faits se sont déroulés au lendemain de Noël. Un chien de chasse appartenant à sa voisine avait pénétré chez elle, son chat entre les crocs.

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Botticella
    Botticella     

    Ce n'est pas un rottweiler, c'est un jagdterrier !
    Quoiqu'il en soit, c'est atroce pour la famille, propriétaire du chat...
    Les propriétaires du chien ont osé porter plainte contre eux ? Quelle honte !
    La Justice est passée.

    T.C
    T.C      (réponse à Botticella)

    C'est bien un rottweiler sur la photo ...a 100%

    T.C
    T.C      (réponse à Botticella)

    C'est bien un rottweiler sur la photo ...

  • Gui Tlsk
    Gui Tlsk     

    Ce n'est que Justice. Le chien n'avait aucun droit d'agir ainsi si bien dressé. J'espere que la ou les prioritaires ont eu une belle sommes à versé.... sa ne remplacera helas pas l'amour pour leur animal de compagnie et la scène vécu par les enfants ..... c'est vrai que voir son animal de compagnie dans la bouche d'un predateur et plein de sang sur la baie vitrée est un spectacle très attrayant.... vive le choc...

  • Paul Sernine
    Paul Sernine     

    Bonne promo pour un rottweiller qui n'est certainement pas classé comme chien de chasse...
    Tellement plus accrocheur pour pareil drame.
    Comment orienter la pensée ?!?
    Terrible histoire qu'il ne faut pas pour autant utiliser pour contribuer à une propagande envers une race de chien déjà trop mise à mal.

  • Lydia DE Souza
    Lydia DE Souza     

    Je me joins au discours des défenseurs de la magnifique race Rottweiller. La photo n'est pas contractuelle, mais cela n'est précisé nul part. L'exactitude n'est plus dans le vocabulaire de la presse ?

  • T.C
    T.C     

    Au delà de l'histoire. Je ne comprends pas et cela me sidère ...poursuoi mettre en photo un rottweiler en photo ( c'est la 1ere chose que l'on voit avant même de lire l'article !!) alors qu'il s'agit d'un chien de chasse . Le pauvre rottweiler est déjà assez mal vu sans qu'il serve pour illustrer un article qui ne le concerne pas

    Stéphanie LAUTIER
    Stéphanie LAUTIER      (réponse à T.C)

    Même réaction c'est du n'importe quoi... Mais c'est certainement plus sensationnel...

    Stéphanie LAUTIER
    Stéphanie LAUTIER      (réponse à T.C)

    Même réaction c'est du n'importe quoi... Mais c'est certainement plus sensationnel...

    geoffroy guegan
    geoffroy guegan      (réponse à T.C)

    Ces attributions de photos sont généralement automatiques : un robot "scanne" le contenu du texte, puis attribue une photo en fonction des mots-clés détectés. Il n'y a aucune intervention humaine dans le processus (sauf peut-être à la fin, pour vérifier que le robot n'a pas mis quelque chose de complètement hors-sujet)

  • Carl Van Eduine
    Carl Van Eduine     

    Choquant. Parce que la menace du chien envers le chat semblait suffisante. Pourquoi mêler juridiquement les enfants à cela ?

    sisco44
    sisco44      (réponse à Carl Van Eduine)

    Tout simplement qu'au vu de la réaction du chien sur le chat, il ne fait aucun doute que ce même chien aurait pu avoir le même comportement avec les enfants. Dans ce cas, il ne vaut mieux pas laisser les faits au conditionnel devenir une réalité. Le jugement est parfait tout comme l'acte de cette personne pour sauver son chat. Si l'on a un chien et que l'on est pas capable de l'éduquer personnellement ou par le biais d'un professionnel, il faut, un jour ou l'autre, s'attendre à ce genre de situation.

    Davesnes
    Davesnes      (réponse à sisco44)

    Certes, mais on peut quand même se poser la question : et si cette femme n'avait pas eu d'enfants, est-ce que le tribunal aurait statué de la même façon ?

    Mateo PALM
    Mateo PALM      (réponse à Davesnes)

    J'en suis convaincu, le jugement aurait été exactement le même ! On ne peut pas laisser mourir un chat sous prétexte que c'est un chat. La légitime défense pour son animal est tout à fait justifiée.

    Davesnes
    Davesnes      (réponse à Mateo PALM)

    Je n'en suis pas si sûr. Pour en être certain, il aurait fallu que le tribunal ne se serve pas des enfants pour justifier sa décision.

    Mateo PALM
    Mateo PALM      (réponse à Davesnes)

    Pour moi, aucun rapport, la protection des enfant est venue s'y ajouter !

    Davesnes
    Davesnes      (réponse à Mateo PALM)

    Moi j'en sais rien. Je ne suis pas dans la tête des magistrats.

    Géraldinho Geraldinho
    Géraldinho Geraldinho      (réponse à sisco44)

    Au vu de la réaction des chats sur les souris, il ne fait aucun doute que ces mêmes chats pourraient avoir le même comportement avec les enfants. Dans ce cas, il ne vaut mieux pas laisser les faits au conditionnel devenir une réalité... Ce sont des réactions pouvant arriver chez tout les animaux domestique. Et ce n'est pas pour cela qu'ils se retourneront contre un humain, heureusement!

    Mateo PALM
    Mateo PALM      (réponse à Géraldinho Geraldinho)

    Votre raisonnement est quelque peu hasardeux ! Vous en voyez beaucoup des chats qui tuent des enfants ! XD

    Géraldinho Geraldinho
    Géraldinho Geraldinho      (réponse à sisco44)

    Au vu de la réaction des chats sur les souris, il ne fait aucun doute que ces mêmes chats pourraient avoir le même comportement avec les enfants. Dans ce cas, il ne vaut mieux pas laisser les faits au conditionnel devenir une réalité... Ce sont des réactions pouvant arriver chez tout les animaux domestique. Et ce n'est pas pour cela qu'ils se retourneront contre un humain, heureusement!

    sisco44
    sisco44      (réponse à Carl Van Eduine)

    Tout simplement qu'au vu de la réaction du chien sur le chat, il ne fait aucun doute que ce même chien aurait pu avoir le même comportement avec les enfants. Dans ce cas, il ne vaut mieux pas laisser les faits au conditionnel devenir une réalité. Le jugement est parfait tout comme l'acte de cette personne pour sauver son chat. Si l'on a un chien et que l'on est pas capable de l'éduquer personnellement ou par le biais d'un professionnel, il faut, un jour ou l'autre, s'attendre à ce genre de situation.

Votre réponse
Postez un commentaire