Justice
 

La mère de famille qui avait asséné  plusieurs gifles à la maîtresse de sa fille dans la Loire a vu sa peine nettement réduite en appel. Elle a été condamnée à un mois de prison ferme au lieu des douze mois prononcés en première instance.

Votre opinion

Postez un commentaire