Mis à jour le
Des gravats du chantier de la Samaritaine sont tombés devant l'entrée de l'école voisine.
 

A Paris, les délégués de parents d’élèves de l’école de l’Arbre-Sec, devant laquelle un pan de mur s’est effondré, ont décidé de porter plainte contre les sociétés Vinci et LVMH. Ils dénoncent de nombreux dysfonctionnements sur le chantier et veulent que les responsabilités de l'accident soient établies.

Votre opinion

Postez un commentaire