Sur les lieux du drame, le 16 décembre 2017.
 

INFO BFMTV - Une jeune fille de 13 ans, qui était assise au premier rang dans le bus qui a percuté un TER à Millas, le 14 décembre dernier, assure  que la barrière était baissée quand le bus scolaire s'est engagé sur le passage à niveau. 

Votre opinion

Postez un commentaire

15 opinions
  • Cyril Stt
    Cyril Stt     

    Je ne comprends pas bien ce débat de questionnement incessant de barrière ouverte ou fermée car il me semble que si les barrières étaient fermées en arrivant dessus le bus les horaires tordu ou détruite cela est donc facile sans avoir fait trop d'études à comprendre que si les barrières sont intactes des barrières était bel et bien ouverte

  • Maë66
    Maë66     

    Mais ils nous vous ait pas venu a l'idée que les barrières aurait pu être fermer des erreurs des moments d'inattention sa arrive a tous le monde donc je ne vois pas pourquoi se serait des faux témoignage d'autant plus que la ils s'agit d'enfants donc je comprend pas ... Elle prenais des médicaments et était fatigué puis c'était le jour de dece de sont père elle devais être un peux chambouler .. Affaires a suivre mais nous ne pouvons pas dire pour le moment a qui est ce la faute et sûrement nous le serons jamais ...

    Jay Borderes
    Jay Borderes      (réponse à Maë66)

    Désolé pour mon commentaire répété 36 fois, petit bug informatique.. =/

    Jay Borderes
    Jay Borderes      (réponse à Maë66)

    Tu crois toujours ce qui est écrit sur le net ? Il ne t’est pas venu à l’idée que l’adolescente mente ? Que la presse fait tout pour enfoncer la conductrice du bus ?
    Le fait que ça soit une enfant qui témoigne ne rend pas le témoignage authentique.

  • Jay Borderes
    Jay Borderes     

    Le témoignage n’est pas crédible, la jeune fille n’a aucune preuve de ce qu’elle avance. Si le bus a cassé la barrière, il y aura des traces sur le bus ou sur la voie, voilà les vraies preuves.

  • lazareto
    lazareto     

    La conductrice , sous traitement, fatiguée, à 9 heures du matin , et peut être au téléphone, et tous ces faux témoignages , pourtant il y avait de nombreux témoins , quelle catastrophe!

  • fistzoom
    fistzoom     

    POURQUOI CE TEMOIGNAGE DE CETTE JEUNE FILLE N EST PUBLIE QU APRES UN MOIS ?,,

  • LULU34300
    LULU34300     

    Pourquoi continuer à parler que des témoignages, si plusieurs véhicules dans l’autre sens étaient arrêtés les opérateurs de leurs téléphones ou smartphones pourraient indiquer à qu’elle heure à la seconde près les personnes étaient ou pas devant la barrière.
    Car cela paraît impossible que toutes ces personnes soient démunies de téléphones ou smartphones.
    Si la barrière a été coupée des traces impossibles à enlever ce trouvent sur le car ou sur la barrière sans prendre les experts des séries américaines.
    Les témoignages humains sont tellement peu fiables qu’il faudrait communiquer des faits incontestables.

  • dano54
    dano54     

    Barrières intactes ! Jeune fille déjà interrogée et disant le contraire ! C'est curieux comme ça fait plaisir à ceux qui ne savent rien mais qui affirment ! Qui veut absolument que la SNCF soit fautive ? C'est lamentable d'affirmer ainsi sans savoir !

    jonah
    jonah      (réponse à dano54)

    Les gens cherchent le complot, trouver l'état fautif. Ici il n y a pas question.

  • goodaps
    goodaps     

    Curieux que cette info ne sorte qu'aujourd'hui !...

    jonah
    jonah      (réponse à goodaps)

    Secret de l'instruction peut être..

  • jonah
    jonah     

    Et alors? C'était plutôt évident non ?

  • fanfan la tulipe
    fanfan la tulipe     

    C'est la meme jeune fille dans le bus qui il y a quelques semaines, juste apres l'accident, declarait que les barrieres etaient ouvertes ? Le soutient psychologique l'aurait fait changer d'avis ?

    jonah
    jonah      (réponse à fanfan la tulipe)

    Surement pas. N'oubliez pas qu'il y avait beaucoup de jeunes gens des environs de la conductrice dans le car.
    La conductrice a été mis en examen pour une raison et là nous commençons à comprendre pourquoi. Rien ne dit que c'est un nouveau témoignage, juste que c'est devenu public.

Lire la suite des opinions (15)

Votre réponse
Postez un commentaire