Dix ans de prison en appel contre "Mamie jihad", partie trois fois en Syrie
 

Christine Rivière, surnommée "Mamie jihad", mère d'un jihadiste français devenu "émir" en Syrie, a été condamnée mardi à dix ans de prison par la cour d'appel de Paris.

Votre opinion

Postez un commentaire