La gare de Perpignan, le 16 décembre 2014, alors qiue doit s'ouvrir le 5 mars le procès Jacques Rançon jugé pour avoir violé, tué et mutilé deux femmes, laissé pour mortes et tenté de violer deux autres victimes en 1997 et 1998
 

Identifié en 2014 grâce à un nouveau logiciel sur le fichier national des empreintes génétiques, Jacques Rançon est soupçonné d'avoir violé, tué et mutilé deux femmes et d'avoir tenté d'en violer deux autres à la fin des années 90.

Votre opinion

Postez un commentaire