BFMTV

Deux mises en examen 10 mois après une fusillade à la Kalachnikov à Bobigny

BFMTV

Deux hommes de 24 et 25 ans ont été mis en examen pour "tentative d'assassinat" dix mois après une fusillade à la Kalachnikov à Bobigny (Seine-Saint-Denis), paroxysme de représailles déclenchées par une histoire de coeur, a-t-on appris lundi de sources concordantes.

En septembre 2012, sept jeunes de 17 à 25 ans avaient été visés par "de nombreux tirs" d'au moins deux armes à feu au coeur de la cité de l'Abreuvoir et cinq d'entre eux blessés. Un jeune de 19 ans, la colonne vertébrale sectionnée et le poumon perforé, restera paralysé à vie.

Au terme d'une enquête de dix mois confiée au service départemental de police judiciaire, deux suspects ont été interpellés, le 10 juillet, et incarcérés, ont indiqué les sources, confirmant une information du Parisien.

Selon l'enquête, ces violences sont intervenues "dans un contexte de règlements de compte intercités", entre les cités du Chemin Vert et de l'Abreuvoir à Bobigny, "dont le casus belli était la petite amie de l'un des auteurs suspectés".