Photo d'illustration d'une prison
 

Ce vendredi, Michel Cardon a vu sa demande de libération conditionnelle acceptée par le tribunal d'application des peines d'Arras après 40 ans passés derrière les barreaux.

Votre opinion

Postez un commentaire