× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
La Garde des Sceaux Nicole Belloubet à l'Assemblée nationale le 25 septembre 2019
 

Presque 30% des personnes en détention n'ont pas encore été jugées. La ministre refuse une "libération générale" de ces détenus, estimant qu'il peut y avoir un "risque de passage à l'acte à nouveau", de "pression sur les victimes" ou de "destruction de preuves".

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire