Couvre-feu, GIGN... les moyens mis en place pour lutter contre les pillages à Saint-Martin

Les effectifs de forces de sécurité vont être doublés.
 

Cinq jours après le passage de l'ouragan Irma sur l'île de Saint-Martin, dans les Antilles, la population dit toujours craindre des pillages. Alors que la ministre des Outre-mer assure que le phénomène a cessé, 700 gendarmes viendront renforcer le dispositif de sécurité mardi.

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • lazareto
    lazareto     

    là y a pas de fainéants pour les pillages , plus tard pour ce qui est de travailler ils seront moins nombreux à qu il y ai une camera dans ce cas ils feront du cinéma en gesticulant et gueulant mon dieu quelle populace.

  • caramel23
    caramel23     

    pillage ??? une chose est sure , nous sommes bien en France !

  • MOI50
    MOI50     

    La légion basée en guyane aurait du sauter sur les deux îles juste après le passage de l'ouragan. Les légionnaires ont l'habitude de ces situations. Je pense qu'il y aurait eu moins de pillages. Tenez bons, ils arrivent !!!!

  • ViveLe Roy
    ViveLe Roy     

    "Les pillages ont cessé" dit Mme le ministre...Effectivement , il n'y a plus rien à voler dans les magasins. Il n'y a eu "que 23 interpellations" : dans quels locaux encore debout sont enfermés les délinquants et dans quelles conditions inhumaines ?
    Les pillages, franchement, ce n'est pas le moment de s'en occuper ! Premièrement, il sera toujours temps d'exiger des factures d'achat aux futurs revendeurs pour coincer les fraudeurs, deuxièmement, un commerçant sérieux non assuré contre le vol, vous en connaissez ?

    Calispera
    Calispera      (réponse à ViveLe Roy)

    Ils en feront quoi de leurs écrans plats quand tous les légaux auront quitté l'île ?

Votre réponse
Postez un commentaire