BFMTV
Police-Justice

Coup d'envoi de la procédure judiciaire autour du testament de Johnny Hallyday

Laeticia Hallyday, Laura Smet et David Hallyday lors des obsèques de Johnny à Paris, le 9 décembre 2017

Laeticia Hallyday, Laura Smet et David Hallyday lors des obsèques de Johnny à Paris, le 9 décembre 2017 - Yoan Valat - AFP

Les avocats de Laeticia et de David Hallyday se rencontrent de nouveau ce jeudi 24 mai. L'objectif: fixer le calendrier de la procédure judiciaire à venir alors qu'un accord à l'amiable entre les deux clans de la famille semble compromis.

C'est le début d'un nouveau marathon judiciaire pour les deux clans de la famille Hallyday. Depuis la mort de l'idole des jeunes en décembre dernier, Laeticia Hallyday, sa femme, et David Hallyday, son fils aîné, se déchirent autour du testament du rockeur.

Ce dernier, suivant la loi américaine, a décidé de léguer toute sa fortune à son épouse et à ses deux jeunes filles, Jade et Joy. Depuis, David Hallyday souhaite prouver que la loi française, qui interdit de déshériter ses enfants, devrait prévaloir sur la loi américaine.

Le 13 avril dernier, au tribu­nal de grande instance de Nanterre, la justice a validé le gel des biens immobiliers français de Johnny Hallyday, mais n'a pas autorisé le droit de regard sur l'album posthume que demandaient Laura Smet et David Hallyday.

Fixer le calendrier judiciaire 

Le litige doit désor­mais être tran­ché sur le fond. L'audience de ce jeudi 24 mai marque le début de cette procédure. Les avocats des deux clans se rencontrent de nouveau pour une audience à huis clos. Le juge devra notamment fixer le calen­drier des étapes préparatoires à un éventuel procès.

"Il s'agit d'une audience de mise en état. C'est purement administratif. On va fixer les grandes dates de l'avancée de la procédure mais rien ne sera décidé à ce moment-là", explique Pierre Hourcade, avocat aux barreaux de Paris et de Californie, à BFMTV. Le juge déterminera ainsi les dates de dépôt des conclusions de chacun des avocats, la date de clôture de l'instruction et enfin la date du procès.

Un procès inévitable ?

Cette longue procédure judiciaire pourrait toutefois être évitée si les deux clans rivaux trouvaient un accord à l'amiable. Le 15 avril dernier, Emmanuel Ravanas, l'avocat de David Hallyday et de Laura Smet affirmait d'ailleurs, au micro de RTL, que ses clients souhaitaient trouver un arrangement avec Laeticia Hallyday avant le 15 juin prochain, date de l'anniversaire du chanteur.

A l'approche de l'audience de ce jeudi 24 mai, la possibilité d'un accord semble cependant peu probable. Mardi 22 mai, l'avocat de Laura Smet aurait passé un coup de fil "informel et confidentiel" à la partie adverse. Cet appel n'aurait duré qu'une minute. Laura Smet et David Hallyday réclameraient "tout ce à quoi on aurait droit si on gagnait le procès au fond", selon l'avocat de Laeticia Hallyday.

"David et Laura sont ceux qui ont le plus à perdre dans cette bataille judiciaire. Laeticia est parfaitement armée financièrement. Le trust légué par Johnny Hallyday couvre ces frais de justice"rappelle Pierre Hourcade.

A l'audience de ce jeudi, et même une fois la procédure engagée, les deux parties pourront décider de se mettre d'accord à tout moment. Dans ce cas, les parties se rendront à une audience de médiation: s'ils se mettent d'accord, l'affaire sera close. S'ils n'y parviennent pas, la procédure judiciaire reprendra jusqu'au procès.

Cyrielle Cabot