Gendarmerie
 

Lundi, un habitant des Côtes-d'Armor s'est accusé d'avoir poignardé mortellement une de ses connaissances. La veille, un médecin généraliste qui n'avait pas vu la plaie fatale avait conclu à une mort naturelle. 

Votre opinion

Postez un commentaire