BFMTV

Corse : un homme tué par balles dans une station-service

A Propriano, dans le sud de la Corse, un 16 assassinat a eu lieu ce mercredi

A Propriano, dans le sud de la Corse, un 16 assassinat a eu lieu ce mercredi - -

Un homme d'une quarantaine d'années a été tué par balles mercredi matin dans une station-service de Propriano, en Corse-du-Sud. C'est le 16e assassinat sur l'île depuis le début de l'année.

Un homme d'une quarantaine d'années a été tué par balles mercredi matin dans une station-service de Propriano, en Corse-du-Sud, a révélé le parquet d'Ajaccio, ce qui constitue le 16e homicide dans l'île depuis le début de l'année.

Selon des sources proches de l'enquête, la victime est Patrick Sorba, frère d'un homme qui avait échappé à une tentative d'homicide le 1er novembre 2011 à Propriano. Un véhicule a été retrouvé brûlé non loin de cette station balnéaire où l'avocat Antoine Sollacaro, assassiné la semaine dernière à Ajaccio, a été inhumé vendredi.

Assassinats en série

Ces dernières semaines, les assassinats se sont multipliés en Corse. Quelques heures avant Antoine Sollacaro, l'un des avocats d'Yvan Colonna tué le 16 octobre dernier, c’est le cadavre d’un ancien militant nationaliste, Jean-Dominique Allegrini-Simonetti, qui avait été retrouvé dans une voiture.

Jean-Marc Ayrault avait alors dénoncé la situation "insupportable" qui règne dans l'île et indiqué "le gouvernement est déterminé à agir contre ce fléau qu'est le crime organisé" en Corse, "sous tous ses aspects". Le Premier ministre a également annoncé l'élaboration d'"une directive de politique pénale spécifique sur la Corse".

10 mesures pour lutter contre le crime organisé

Le gouvernement a annoncé lundi, 10 mesures pour renforcer la lutte contre le crime organisé en Corse, avec "une attention particulière" portée à la délinquance économique et au blanchiment d'argent.

Même détermination affichée, chez Manuel Valls, au lendemain du meurtre d'Antoine Sollacaro, de réaffirmer le rôle de l'Etat en Corse. Le ministre de l'Intérieur a également annoncé vouloir "s'attaquer à cette mafia, à ce qui gangrène la société corse".

>> A LIRE AUSSI : Sollacaro : son fils met en cause la police

Sujet vidéo : Grégoire Pelpel

M.R. avec AFP