A6
 

Le conducteur de 68 ans qui avait provoqué une collision mortelle dans la nuit de mardi à mercredi sur l'A6, après avoir roulé une quinzaine de kilomètres à contrensens, était sous l'emprise du cannabis et de l'alcool. 

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Choo Riken
    Choo Riken     

    Bah forcément... il ne fait pas partie des populations "a risque" il ne craignait aucun contrôle lui... #gendarmerienationale joli travail ^^

  • Milouze74
    Milouze74     

    Kassowitz peut toujours insulter les policiers, on voit encore que la drogue tue. On ne contrôle pas assez ce genre de comportement sur les routes. En faisant 10 000 Km par an, je dois passer 300 fois devant un radar. Par contre, on ne m'a jamais fait un test pour l'alcool ou les stupéfiants en 25 ans de conduite....

  • euh la
    euh la     

    Et dire qu'au début de cette info, il été mis l'accent sur l'âge du conducteur .

  • Merdasoft
    Merdasoft     

    Alcoolémie 1,91 g/l de sang et surtout drogue.

    donc rien à voir avec les sous-entendus discriminatoires tenus par certains journalistes ("homme de 69 ans". ils auraient pu ajouter retraités).

    Elmin44260
    Elmin44260      (réponse à Merdasoft)

    Les contresens c'est soit alcool ou personne âgée, lui il cumule alcool, age et drogue...

Votre réponse
Postez un commentaire