BFMTV

Conduite en état d’ivresse : Depardieu absent à sa convocation au tribunal

Gérard Depardieu a été contrôlé en scooter avec 1,8 gramme d'alcool par litre de sang

Gérard Depardieu a été contrôlé en scooter avec 1,8 gramme d'alcool par litre de sang - -

Gérard Depardieu ne s'est pas présenté mardi matin à sa convocation au palais de justice de Paris pour conduite en état d'ivresse au guidon de son scooter, à la fin du mois de novembre. Seul son avocat le représente. L'acteur sera renvoyé dans les prochains mois devant le tribunal correctionnel.

Il est allé s’installer en Belgique, a fait un détour par la Russie pour prendre un passeport, s'est rendu en Suisse hier soir pour la remise du Ballon d'or de football... et c'est devant la justice française, ce mardi, que Gérard Depardieu était attendu. En vain.
Convoqué au palais de justice de Paris pour conduite en état d'ivresse, fin novembre sur son scooter, l'acteur ne s'est pas présenté au tribunal mardi en début de matinée, laissant son avocat assurer sa défense.
« Il ne sera pas présent », a confirmé Me Eric de Caumont, seul au rendez-vous de cette procédure dite de « plaider coupable », une formule simplifiée et alternative au procès. Or, dans ce cas de figure, la présence du prévenu est obligatoire.
Le 29 novembre dernier à Paris, Gérard Depardieu avait fait une chute à scooter, contrôlé avec 1,8 g d'alcool par litre de sang, alors que le taux maximum autorisé est de 0,5 g.

« Au maximum, un an d’emprisonnement »

Maître Pierre Rouanet, avocat pénaliste au barreau de Paris, estime que « le prévenu a un privilège à bénéficier de la comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité, car c’est un moyen d’obtenir des peines beaucoup moins importantes. Dans l’absolu, Depardieu risque 2 ans de prison et 4 500 euros d’amende. Sauf que là, il risque au maximum un an d’emprisonnement. La première phase de négociation n’est pas publique, donc il pourra être beaucoup plus discret ».

Vers un renvoi en correctionnelle

Le parquet de Paris avait déjà prévenu : en l'absence de Gérard Depardieu à sa convocation, son dossier sera renvoyé devant le tribunal correctionnel. « Si on ne se présente pas, tout simplement la procédure n’aboutit pas, donc on retombe dans le schéma classique et on est convoqué ultérieurement devant le tribunal correctionnel, résume Maître Jean-Baptiste Le Dall, avocat au barreau de Paris et spécialiste du droit pénal routier. Il en ira de même si par exemple la personne choisit de ne pas accepter la peine proposée par le procureur. On reçoit dans ce cas-là une convocation classique pour aller devant le juge ».

« Depardieu a des obligations professionnelles »

Selon Me Eric de Caumont, Gérard Depardieu sera effectivement renvoyé « d'ici à quelques mois » devant le tribunal correctionnel de Paris. Mais l'avocat de l'acteur tient à justifier l'absence de celui-ci : « Depardieu a des obligations professionnelles qui le tiennent éloigné de la France pour une période qui englobe cette journée. J’ai soumis une demande de renvoi de procédure à une date ultérieure, mais je serais assez déçu que le procureur puisse considérer qu’il y a dans notre attitude un refus de quoi que ce soit ».

Mathias Chaillot avec Amélie Rosique