leger
 

Mercredi, Christophe Dettinger, qui avait frappé deux gendarmes lors d'une manifestation des gilets jaunes à Paris, a été condamné à trente mois de prison dont douze ferme. Sa peine est cependant aménageable. L'un de ses avocats, Laurence Léger, a commenté cette décision de justice ce jeudi matin sur BFMTV.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire