× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
DGSI (PHOTO D'ILLUSTRATION).
 

L'auteur de l'attentat à Londres avait bénéficié d'une remise de peine après avoir été condamné en 2012 pour terrorisme. Cette situation relance la question du suivi des individus radicalisés en France.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire