suzanne-schmitt
 

Depuis le début de l'enquête, en octobre 1984, les lettres anonymes sont au centre de l'affaire Grégory. Sur notre plateau ce vendredi soir, Suzanne Schmitt, experte honoraire en documents et écritures, a expliqué la méthodologie employée pour tenter d'identifier l'auteur de ces missives d'un genre particulier. 

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Lazar Medite
    Lazar Medite     

    si vous dévoilez les secrets de ces expertises les criminels vont se servir pour détourner les investigations et vos expertises vont troubler et embrouiller les pistes plus qu'autre choses.

Votre réponse
Postez un commentaire