Un gendarme de l'institut de recherche criminelle de la Gendarmerie (IRCGN) présente un matériel de police scientifique dans un bus prévu pour être acheminé sur une scène de crime ou sur le lieu d'une catastrophe, le 21 septembre 2009 à Montluçon, lors des 21e rencontres de la Gendarmerie. AFP PHOTO THIERRY ZOCCOLAN
THIERRY ZOCCOLAN / AFP
 

Les enquêteurs cherchent à élucider l'assassinat d'un enseignant de SVT mort en janvier 2016. Disposant d'éléments d'ADN féminin, ils vont se concentrer sur ses proches et son environnement professionnel pour les collectes. 

Votre opinion

Postez un commentaire